mercredi 3 mai 2017

[Chronique Livre] The winner's Crime by Marie Rutkoski




The Winner's Crime
Marie Rutkoski
Série: The winner's curse #2
Date de sortie: 2015



The engagement of Lady Kestrel to Valoria’s crown prince means one celebration after another. But to Kestrel it means living in a cage of her own making. As the wedding approaches, she aches to tell Arin the truth about her engagement… if she could only trust him. Yet can she even trust herself? For—unknown to Arin—Kestrel is becoming a skilled practitioner of deceit: an anonymous spy passing information to Herran, and close to uncovering a shocking secret. As Arin enlists dangerous allies in the struggle to keep his country’s freedom, he can’t fight the suspicion that Kestrel knows more than she shows. In the end, it might not be a dagger in the dark that cuts him open, but the truth. And when that happens, Kestrel and Arin learn just how much their crimes will cost them.
*Je mettrais le résumé à jour lorsque le deuxième tome sortira en France* 



❊ ❊ ❊ ❊ 


Mon avis:

                            Le premier tome avait été, pour moi, un coup de cœur. L’univers mit en place par l’auteure était bien fait et les personnages, un vrai régal. Alors, il en va de soi, je me suis jetée sur le tome 2, et le tome 3, que j’ai dévoré à la suite.

              Ce second tome reprend exactement là où se termine le premier. Les actes de Kerstrel ont changé la donne, et elle doit maintenant faire face à ses décisions, et les assumer. Le monde tel que les Valorians et les Herranis l’ont connu, n’est plus. Herran reprend doucement son indépendance, et pendant ce temps, Valoria œuvre de son côté pour écraser les autres régions. 
Je dois avouer que ce second tome était très bon, mais beaucoup moins que le premier.

D’une part, nous avons Arin, personnage que j’aime beaucoup, mais qui, forcé par le destin, va avoir une plus grande importance. Jusque-là, Arin avait été un personnage très lucide, très fort. Et dans ce tome, on découvre une autre facette de sa personnalité, il dévoile au lecteur un côté fragile, ce qui n’est pas pour me déplaire. Là où l’auteure est très forte, c’est qu’elle nous montre comment sa situation actuelle le pousse à agir à l’encontre de ce qu’il est, et comment une personne, aussi lucide qu’elle soit, peut se retrouver dans le flou total causer par le nuage de mensonge qui ne cesse de l’entourer. Ce qui a finale va le pousser à des actes risqués.

Et puis nous avons Kerstrel. Kerstrel m’avait énormément plu dans le premier tome, sa personnalité y jouait pour beaucoup. Mais dans ce second tome, mamamia, qu’est-ce que je n’aurais pas donné pour plonger dans le livre et la secouer ! Le pire, c’est qu’on ne pouvait même pas lui en vouloir, car ses actes sont réfléchis et très logiques, tans de frustration !

Mais voilà, malgré leurs actes, leurs erreurs, et tout ce qui s’en suit, Kerstrel et Arin est un duo de choc. Je dis ça dans le sens où, sans inclure une romance, l’auteure arrive à nous montrer à quel point leur connexion est forte, à quel point ils sont prêts à tout pour sauver l’autre.

De plus, ce second tome nous fait avancer dans l’histoire, nous en apprend encore plus sur le fonctionnement de l’univers de Marie Rutkoski, et aussi nous montre à quel point on ne peut se fier à personne. Bien qu’un peu longuet par moment dû au manque d’action, rattraper par toute la stratégie mise en place. L’auteure prend son temps pour mieux nous surprendre par la suite. Suite qu’il ne peut que nous tarder de lire avec une fin comme celle-ci. 










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire