samedi 1 juillet 2017

[Chronique Livre] Planète Verte by Marcus Höring

 
Planète Verte
Marcus Hönig
Livre autoédité


Dans un futur très proche, la France est tombée aux mains d’un parti d’extrême droite et de sa présidente Marion Seillard. Dans ce pays où même nourrir la population devient un problème, Marco tente d’élever seul son fils. Il va bientôt se retrouver mêlé à des enjeux qui le dépassent … Les lecteurs classent le roman d’anticipation français Planète Verte entre 1984 de George Orwell, 2084 de Boualem Sansal, Soumission de Michel Houellebecq et la version de Soleil Vert (Harry Harrison) qui fut portée à l’écran en 1974 par Richard Fleischer. L’humour et la sensibilité de ton de l’auteur en font un roman à double tranchant. Les lecteurs adolescents comme les plus expérimentés y trouveront matière à échanger sur ce qui fait notre société d’aujourd’hui et peut-être, celle de demain.



❊ ❊ ❊ ❊ 



Mon avis:
              
              La politique et moi ne faisons pas très bon ménage, haha ! Je lis et aime très peu de livres à ce sujet (The Winner Curse c’était démarqué du moins). Mais j’ai voulu tenter ma chance avec celui-ci. Mais au finale, j’ai été agréablement surprise par ma lecture, que j’ai lu d’une seule traite !

              L’histoire est pleine de rebondissements, de tendresse et de réflexions intéressantes, ainsi que de personnages attachants. En effet, j’ai beaucoup aimé Marco, par exemple !  
Malgré tout, j’ai senti une certaine faiblesse. L’intrigue n’était pas assez solide à mon goût, il me semble néanmoins avoir compris le message que l’auteur voulait faire passer. En revanche, même si cela pourrait vraiment arriver, je n’ai pas réussi à m’y projeter. J’ai eu un peu de mal à me situer par rapport à l’histoire, le lecteur doit trouver lui-même ses repères, ce qui est assez déroutant. Ce qui est dommage, c’est que les personnages sont super attachants mais de l’autre côté l’histoire n’est pas assez immersive. Néanmoins, cette histoire m’a donné matière à réfléchir (et j’adore quand les livres me donnent matière à réfléchir !)  

Mais l’histoire et les personnages ne font pas tous ! La plume de l’auteur joue énormément aussi, c’est un des points sur lesquels je juge un auteur. Et là, rien à redire, c’est très bien écrit. La plume est fluide, agréable et cela rend l’histoire rapide et plus facile à lire. Je pense que le plus gros point positif de ce livre est vraiment l’écriture de l’auteur. En effet, l’histoire aurait été plus compliqué à suivre si l’écriture n’avait pas été aussi belle et agréable.

              Pour résumé, l’histoire était bonne et les personnages attachants. Mais bien que bonne, l’histoire n’est pas assez immersive. Malgré tout, l’écriture relève le niveau et est très belle, et j'ai passé un bon moment. Je tiens à remercier l’auteur (et le site simplement) pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce roman. Roman que je conseille à toutes les personnes qui aiment se plonger dans un avenir proche et la politique.









---------------------------------------------------------------------


[Chronique Livre] Aliénor by Aurélien Grall

 
Aliénor
Aurélien Grall


Alexia est encore petite fille lorsque des inconnus l'arrachent à sa famille pour la conduire dans une école privée, l'Académie Aliénor d'Aquitaine. Le pensionnat d'élite est censé lui promettre le plus brillant des avenirs, bien loin de la misère qui l'a vue naître. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et la petite prend progressivement conscience, en compagnie de ses deux amies, Jade et Clarisse, qu'elles sont promises à de beaucoup plus sombres desseins...

Roman bouleversant, ALIENOR est si puissant qu'il ne vous laissera pas indemne : ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains. Si vous avez le cœur bien accroché, osez percer le mystère se cachant derrière les grilles de l'Académie..





❊ ❊ ❊ ❊ 


Mon avis:

             Les thrillers et les romans à suspense ne font pas partis de mes lectures habituelles. Mais récemment, j’ai décidé qu’il fallait sortir de ma zone de confort et me laisser tenter par d’autres genres. C’est pourquoi (grâce au site simplement et à l’auteur Aurélien Grall que je remercie beaucoup pour ce SP) je me suis laissée tenter par Aliénor. La couverture sobre mais efficace et le résumé me donnaient vraiment envie de découvrir ce livre. Et je ne fus pas déçu, bien au contraire ! J’ai adoré ma lecture.

             Tout d’abord l’écriture. Je dois dire que j’étais bluffée par le style d’écrire, c’est un style très riche. La plume de l’auteur est fluide et assez poétique dans un sens. Le vocabulaire est très bien utilisé : il n’y a jamais un mot de trop, et c’est très agréable à lire. Jamais on ne bute sur un mot trop compliqué. L’auteur utilise aussi une certaine tournure de phrase telle que « nous nous trouvons désormais… ». Au début cette tournure était très surprenante car on ne la voit pas souvent, mais au finale, c’était très efficace car j’avais l’impression d’être là, avec le personnage qui voyait la scène. Il sait également faire passer les émotions avec brio, ce qui est pour moi un point essentiel chez un bon auteur. Quoi qu’il en soit, j’ai adoré ce style d’écriture !

             Bon, venons-en au fait, parlons de l’histoire : quelle originalité ! Bien sûr j’avais lu le résumé et je m’attendais un peu à ce qui allait se passer, mais au finale, c’est très bien tourné, tellement bien fait, que j’ai trouvé ça très original ! Déjà, le point le plus positif de l’histoire est la place de la femme. Les femmes ont un rôle dominant dans l’histoire, et c’est super plaisant !
J’ai beaucoup aimé la première partie du roman où l’on fait la connaissance des jeunes filles qui, pour des raisons diverses, arrivent dans un pensionnat très strict. Ces jeunes filles vont alors faire face à de nombreux obstacle, connaître la souffrance et la perversité, afin de prouver leur valeur. Elles vont faire face à une éducation des plus strictes et dures. Mais, j’ai encore plus aimé la deuxième partie où l’on voit les conséquences de cette éducation. Cette partie est également forte en révélations ! De plus, l’auteur a su créer une dynamique et un suspense qui nous tiennent en haleine du début à la fin, sans jamais s’ennuyé. Et cette fin, oh mon dieu qu'elle fin !! Je ne m'y attendais pas !

             Concernant les personnages, je me suis beaucoup attachée au personnage d’Alexia, qui m’a plu du début à la fin ! Les personnages principaux étaient bien développé, et avec cohérence (ce qui n’est pas toujours le cas dans certains romains). En revanche, Jade et Clarisse ne m’ont pas marqué plus que ça, même si je les appréciais quand même. J’aurais adoré en connaître un peu plus sur la vie des autres jeunes filles du pensionnat, même si en soit ce n’était pas bien dérangeant. J’ai également aimé le personnage de Mademoiselle Haendel. Elle est stricte, ferme et persévérante, on voit que ce projet lui tient à cœur.

             En bref, l’action, le suspense, l’horreur et les émotions sont au rendez-vous, je ne peux que vous recommander ce livre ! Il est rare que je lise des auteurs auto-éditer, même si j’essaye d’en lire de plus en plus, mais je suis énormément contente d’avoir lu Aliénor, qui est fait partie de mes meilleures lectures de cette mi-année 2017, alors foncez le lire ! 






---------------------------------------------------------------------



mercredi 3 mai 2017

[Chronique Livre] The Winner's Kiss by Marie Rutkoski






The Winner's Kiss
Marie Rutkoski
Série: The Winner's Curse #3
Date de sortie: 2016 


Some kisses come at a price.

War has begun. Arin is in the thick of it with untrustworthy new allies and the empire as his enemy. Though he has convinced himself that he no longer loves Kestrel, Arin hasn’t forgotten her, or how she became exactly the kind of person he has always despised. She cared more for the empire than she did for the lives of innocent people—and certainly more than she did for him.

At least, that’s what he thinks.

In the frozen north, Kestrel is a prisoner in a brutal work camp. As she searches desperately for a way to escape, she wishes Arin could know what she sacrificed for him. She wishes she could make the empire pay for what they’ve done to her.

But no one gets what they want just by wishing.


As the war intensifies, both Kestrel and Arin discover that the world is changing. The East is pitted against the West, and they are caught in between. With so much to lose, can anybody really win?
*Je mettrais le résumé en français dès qu'il sera sorti en France* 




❊ ❊ ❊ ❊ 


Mon avis:

                            Ça y est, l’aventure s’achève ici. Avec ce dernier tome. Comme je l’ai lu tout de suite après le deuxième tome, je n’ai pas eu le temps de réaliser qu’il s’agissait de la fin. Mais plus je tournais les pages, plus mon cœur s’accrochait car, le final arrivait et il fallait y être préparé !

              Bien meilleur que le précédent, ce tome nous offre une toute nouvelle dimension à la relation de Kerstrel et Arin. La politique est toujours au rendez-vous, et l’aspect palpitant de la stratégie est bien présente. Malgré le peu d’action qu’offre cette trilogie, on peut compter sur tout l’aspect politique et manipulateur des personnages, qui ne sont pas tous blancs ou tous noirs. C’est très appréciable et surtout, très prenant.

              L’évolution de l’histoire fait en sorte de nous donner, petit à petit, toutes les réponses que l’on attendait pour mieux comprendre, pour mieux s’imprégner de l’histoire. Et tant qu’à parler d’évolution, parlons de celle de nos deux protagonistes : Arin et Kerstrel. Leur évolution est forte et impressionnante. On continue, bien sûr, de les suivre dans leur choix. Mais ces choix leur on donner une dimension tout à fait différente, ils murissent, comprennent de mieux en mieux les enjeux, ils réussissent à surmonter ce qu’ils leur arrivent, mais pas sans conséquences. Ils seront à jamais marqué par tout ce qu’ils ont traversé, et c’est ce qui rend ces personnages très humains. On a envie d’aller les prendre dans nos bras, et leur dire que tout ira bien. Ils sont sincères et touchant, mon cœur de lectrice a fondu.

              Le point fort de cette histoire serra pour moi le petit plot twist que Marie Rutkoski a su intégrer avec brio dans le début de roman. J’en voulais énormément à l’auteure pour avoir fait ça, mais d’un autre côté, cela n’a fait que renforcer l’histoire et la relation de Kerstrel et Arin.

              Quoi qu’il en soit, une page se tourne mais cette histoire restera dans mon cœur de lectrice pendant un très long moment. Tout y était tellement poétique, bien pensé, et malgré quelque moment de lenteur, l’auteure nous a offert ce qu’elle faisait de mieux et ne m’a pas déçu ! Je vous recommande chaudement cette trilogie, qui j’espère, vous fera passer un aussi bon moment que moi !







---------------------------------------------------------------------


C'est ici, et avec le plus grand des regrets, que je clos cette trilogie, qui aura été un véritable coup de coeur pour moi, une de mes préférées à l'heure actuelle ! 
J'espère de tout coeur que vous la lisiez un jour (surtout que le premier tome est sorti chez Lumen il y a peu, alors vous n'avez plus d'excuses!) 

[Chronique Livre] Eruptions by P.M. Lorenz




Eruptions
P.M. Lorenz
Date de sortie: 2016




Le soleil bout, plus fort que d'habitude. Beaucoup plus fort. Les éruptions solaires envoient des ondes, dans l'univers. Partout.
La Terre est touchée. L'atmosphère bloque la grande majorité. Pas la totalité.
Un message arrive. Un message qui n'aurait pas dû arriver, qui n'aurait pas pu arriver.
Les éruptions arrivent, des destins vont changer !






❊ ❊ ❊ ❊ 



Mon avis:

                 Il est très rare que je lise des livres français auto édités. En anglais, je trouvais cela moins dérangeant car l’esprit n’est pas le même. Enfin bref, je suis plus que ravis d’avoir accepté de lire celui-ci car j’ai adoré !  Il ne m’aura fallu qu’une journée pour le lire tellement j’étais captivé par ce qu’il se passait !


                On suit l’histoire de trois personnages : Kathy, Logan et Thomas. Les personnages nous sont brièvement introduits. On se demande tout de même ce que ces personnages ont à voir les uns avec les autres. A priori rien. Thomas est en prison, Logan est un écrivain dépressif et Kathy, une avocate célibataire. Le seul point commun que ces trois personnes ont est les éruptions solaires. Rien de plus. Néanmoins, on s’attache très vite à ces personnages tans ils sont réalistes.

Au fur et à mesure de la lecture, je me souviens avoir été choquée, plus d’une fois ! L’auteur a su mener son histoire là où le voulait et a su créer la surprise totale chez son lecture ! Je ne veux pas trop en dire de peur d’en révéler un peu trop. En tout cas, l’histoire est très bien structurée et mise en place. L’alternation des points de vues chapitre par chapitre nous donne une vue d’ensemble sur la situation et permet de mieux comprendre ce qu’il se passe. On comprend beaucoup de choses avant qu’elles ne soient officialisées ce qui nous pousse à continuer de lire, encore et encore, pour être sûr que l’on ne se soit pas trompé ! De plus, on pourrait penser que les éruptions solaires ne sont absolument pas nécessaires à l’histoire, au début du roman, mais c’est là que l’on se trompe grandement ! Et c’est ce que j’ai adoré. Je me suis demandée à quoi bon appeler son roman ainsi, si les éruptions ne sont que secondaires. Et encore une fois, je me suis trompée, sans elles, il n’y aurait jamais eu d’histoire.

                Plus j’avançais dans ma lecture et plus j’appréhendais la fin de l’histoire. En effet, au moment où je pensais savoir comment tout allait se terminer, eh bien non ! Je me suis trompée, une fois encore ! L’auteur nous a créé la surprise, et plutôt bien. J’en suis d’ailleurs ravi. Je pense que c’est d’ailleurs ce qui m’a le plus plu ! Et je pense que je ne serais pas la seule à aimer ça.

                En tout cas, ce roman est la preuve formelle que l’auto édition cache des petits joyaux. Et je voudrais remercier l’auteur pour cette opportunité ! J’ai découvert une histoire fabuleuse qui m’a fait sortir de mon quotidien et qui intègre un concept vraiment cool ! Je ne peux que vous le recommandez, honnêtement, foncez ! 



---------------------------------------------------------------------


Même si vous avez peur des livres auto édité, foncés! 

[Chronique Livre] The winner's Crime by Marie Rutkoski




The Winner's Crime
Marie Rutkoski
Série: The winner's curse #2
Date de sortie: 2015



The engagement of Lady Kestrel to Valoria’s crown prince means one celebration after another. But to Kestrel it means living in a cage of her own making. As the wedding approaches, she aches to tell Arin the truth about her engagement… if she could only trust him. Yet can she even trust herself? For—unknown to Arin—Kestrel is becoming a skilled practitioner of deceit: an anonymous spy passing information to Herran, and close to uncovering a shocking secret. As Arin enlists dangerous allies in the struggle to keep his country’s freedom, he can’t fight the suspicion that Kestrel knows more than she shows. In the end, it might not be a dagger in the dark that cuts him open, but the truth. And when that happens, Kestrel and Arin learn just how much their crimes will cost them.
*Je mettrais le résumé à jour lorsque le deuxième tome sortira en France* 



❊ ❊ ❊ ❊ 


Mon avis:

                            Le premier tome avait été, pour moi, un coup de cœur. L’univers mit en place par l’auteure était bien fait et les personnages, un vrai régal. Alors, il en va de soi, je me suis jetée sur le tome 2, et le tome 3, que j’ai dévoré à la suite.

              Ce second tome reprend exactement là où se termine le premier. Les actes de Kerstrel ont changé la donne, et elle doit maintenant faire face à ses décisions, et les assumer. Le monde tel que les Valorians et les Herranis l’ont connu, n’est plus. Herran reprend doucement son indépendance, et pendant ce temps, Valoria œuvre de son côté pour écraser les autres régions. 
Je dois avouer que ce second tome était très bon, mais beaucoup moins que le premier.

D’une part, nous avons Arin, personnage que j’aime beaucoup, mais qui, forcé par le destin, va avoir une plus grande importance. Jusque-là, Arin avait été un personnage très lucide, très fort. Et dans ce tome, on découvre une autre facette de sa personnalité, il dévoile au lecteur un côté fragile, ce qui n’est pas pour me déplaire. Là où l’auteure est très forte, c’est qu’elle nous montre comment sa situation actuelle le pousse à agir à l’encontre de ce qu’il est, et comment une personne, aussi lucide qu’elle soit, peut se retrouver dans le flou total causer par le nuage de mensonge qui ne cesse de l’entourer. Ce qui a finale va le pousser à des actes risqués.

Et puis nous avons Kerstrel. Kerstrel m’avait énormément plu dans le premier tome, sa personnalité y jouait pour beaucoup. Mais dans ce second tome, mamamia, qu’est-ce que je n’aurais pas donné pour plonger dans le livre et la secouer ! Le pire, c’est qu’on ne pouvait même pas lui en vouloir, car ses actes sont réfléchis et très logiques, tans de frustration !

Mais voilà, malgré leurs actes, leurs erreurs, et tout ce qui s’en suit, Kerstrel et Arin est un duo de choc. Je dis ça dans le sens où, sans inclure une romance, l’auteure arrive à nous montrer à quel point leur connexion est forte, à quel point ils sont prêts à tout pour sauver l’autre.

De plus, ce second tome nous fait avancer dans l’histoire, nous en apprend encore plus sur le fonctionnement de l’univers de Marie Rutkoski, et aussi nous montre à quel point on ne peut se fier à personne. Bien qu’un peu longuet par moment dû au manque d’action, rattraper par toute la stratégie mise en place. L’auteure prend son temps pour mieux nous surprendre par la suite. Suite qu’il ne peut que nous tarder de lire avec une fin comme celle-ci. 










mardi 31 janvier 2017

[Chronique Livre] The Winner's Curse by Marie Rutkoski




The Winner's Curse
Marie Rutkoski
Série: The Winner's trilogy #1
Date de sortie: 2017 chez Lumen 



Gagner peut-être la pire des malédictions...
Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.
Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.






❊ ❊ ❊ ❊ 



Mon avis:
              Oh mon dieu, ce livre!
Je l’avais commencé une première fois, sans succès. Je sortais d’une grosse panne de lecture et je n’arrivais pas à me plonger dans cet univers, et dans la lecture tout simplement. Mais, comme il ne faut jamais rester sur un abandon comme celui-ci (je n’avais pas lu le premier chapitre en entier….) , je l’ai repris début janvier. Et j’ai tellement bien fait ! Ce livre regroupe tout ce dont un bon livre a besoin, sans jamais tomber dans le cliché !  L’intrigue politique m’a totalement prise par surprise, c’était un peu confus au début mais très vite, l’auteure nous présente la structure politique des Valorians vs. Herrani et tout devient plus clair, plus attrayant. Les personnages sont très bien faits, très réels. LE monde dans lequel nous plonge l’auteure est aussi bien construit que ses personnages, l’esclavage, trop peu exploité dans les livres, fait partie intégrante de l’histoire et n’est pas laisser de côté. L’auteure maîtrise non seulement ses personnages et son univers mais également son écriture. Elle sait jouer avec la palette d’émotion humaine !  De plus, elle écrit à la troisième personne, ce qui permet aux lecteurs d’avoir l’entièreté et les deux côtés de l’histoire.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Kestrel  (que je ne sais toujours pas prononcer). Elle est très intelligente, brave, lucide, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et sait manœuvrer aussi bien en politique que militairement parlant. Elle est loin du personnage cliché qui ne sait pas quoi faire de sa vie et que l’amour dirige, non, loin de là, elle sait ce qui est bon pour son peuple. Malgré tous, elle ne rentre pas dans le moule, elle aime tous ce que n’est pas correct d’aimer.

Quant à Arin, j’aime beaucoup ce personnage et le fait qu’on est également son point de vue sur les évènements apporte beaucoup.  Je ne peux pas vous en dire trop sur ce personnage mais Rutkoski est très forte, elle arrive à nous faire aimer à la fois l’héroïne et le « vilain » !

La romance dans ce livre se démarque beaucoup des autres. Elle se développe petit à petit. Et elle est très basée sur le plan sentimental et émotionnel et non sur le plan physique !  Et ça, c’est très beau.

En ce qui concerne l’écriture de l’auteure, c’était magnifique. On aurait dit de la poésie ou une mélodie. C’est un génie, elle sait jouer avec les émotions, les descriptions tout en étant fluide et captivante. J’ai adoré !

La fin. Mais quelle était cette fin ?! Je ne m’y attendais pas ! Je ne m’y attendais pas du tout du tout ! Arrivée à la dernière page, j’en voulais plus, je voulais savoir la suite ! (Bien joué l’auteure !!)

En bref, ce livre est une pure merveille dans le style Young-adult/fantasy. J’avais peur du côté « politique » de l’histoire mais tout est si bien mené et maîtrisé par l’auteure que s’en est presque la raison de mon amour pour ce livre ! Les personnages sont très bien développés et l’histoire l’est également. Sans parlé de la fin qui est magistral et qui vous fera languir de lire la suite !  Un véritable coup de cœur!! 







---------------------------------------------------------------------

La bonne nouvelle c'est qu'il sort en France le 17 février chez Lumen , sous le nom de The Curse(pourquoi? Je ne sais pas...) et que vous n'aurez plus d'excuse pour pas le lire!!
En tout cas, j'espère que vous allez le lire, ou que vous l'avez déjà lu et aimé! En attendant je vous dis à la prochaine!

Tchuuus


jeudi 5 janvier 2017

[Chronique Livre] Heartless by Marissa Meyer



Heartless
Marissa Meyer
Date de sortie: 2016
Par Feiwel & Friends
(Pas de date pour la France mais les droits ont été acheté par PKJ!!) 





Catherine est peut être l’une des filles les plus désirées de Wonderland et la favorite du Roi, qui n’est pas encore marié, mais son attention est loin de tout ça. Pâtissière talentueuse, elle veut ouvrir une boutique et faire de délicieuses pâtisseries. Mais pour sa mère, un tel but est inimaginable pour une fille de son rang, qui pourrait devenir Reine.
Au bal royal, où Catherine est supposée recevoir la demande en mariage du Roi, elle rencontre le beau et mystérieux Jest. Pour la première fois, elle ressent une véritable attirance. Malgré le risque d’offenser le Roi et de rendre ses parents fous de rage, Cath va accepter que Jest lui fasse la cour secrètement.

Cath est déterminée à choisir sa propre destinée. Mais, dans un pays remplis de magie, de folie et de monstres, le destin en a décidé tout autrement. 





❊ ❊ ❊ ❊ 



Mon avis:

              Le conte de Alice in Wonderland n’a jamais fait partis de mes contes préférés. (Et le fait de l’avoir étudier en profondeur pendant un semestre entier n’a rien arrangé à la situation) Mais là, cela ne parle pas d’Alice mais du Royaume de Heart et de comment est né la Reine de Heart/Cœur. Et je me suis dit : pourquoi pas ? 
Et oh mon dieu, j’ai tellement bien fait de le lire ! Bon on va quand même faire comme si les dernières pages n’avaient pages existé…. Mais on sait tous très bien que cela devait arriver…

              On suit l’histoire de Catherine qui est une pâtissière et qui adorerait faire de sa passion son métier, sauf que ses parents ont prévu autre chose pour elle, un plus grand avenir.  C’est là que les problèmes commencent.

              Le personnage de Catherine est très attachant, je l’ai beaucoup aimé dès le début ! Elle est forte et sait se battre pour ce qu’elle veut. J’ai adoré son personnage : fort mais à la fois très humain.
Tous les autres personnages du livre sont attachants, drôles, manipulateurs ou fous, mais c’est qui leur donne leur charme. J’ai été ravi de rencontré le Mad Hatter, Cheshire, le Roi de Heart et bien d’autres, mais mon coup de cœur parmi ces personnages reste Jest.
Jest est merveilleux, enchanteur et drôle.

              Je m’attendais vraiment à ce que l’histoire ne tourne qu’autour de Catherine et comment elle devient The Queen of Heart, mais c’est là que je me suis trompée, c’est bien plus que ça ! Cette histoire est rempli de trahison, de rancœur, d’amour, d’espoir et de déception. J’ai souris, froncé les sourcils et pleuré. J’ai eût de l’espoir jusqu’au bout, jusqu’à la dernière page. Je m’attendais peut être à un miracle. Mais non, alors si vous vous attendez à une autre fin, passé votre chemin.
Heartless m’a brisé le cœur dans le sens où l’on sait très bien que le personnage principal, Catherine, va devenir The Queen of Heart et qu’il n’y aura pas d’autre issue à cela. C’est très frustrant, on arrive à la fin avec une forte envie de crier et pleurer de frustration ! Là où l’auteure est très forte c’est que pendant des centaines de pages, elle nous présente the Queen of Heart comme une héroïne alors que l’on sait pertinemment qu’elle va rejoindre le camp des méchants et ça, personne ne lisant ce livre peut y survivre….

              En tout cas, je vous le recommande vivement, c’était une très bonne lecture, un vrai coup de cœur, je n’avais qu’une seule envie : me replonger dedans. L’auteure a une écriture tellement enivrante que je pourrais le relire une fois encore, voire deux ou trois et j’y prendrais toujours autant de plaisir ! 




(un vrai coup de cœur!)




---------------------------------------------------------------------


La bonne nouvelle c'est qu'il va sortir en France et que vous n'aurez plus d'excuse pour le lire!!
En tout cas, j'espère que vous allez le lire, ou que vous l'avez déjà lu et aimé! En attendant je vous dis à la prochaine!

Tchuuus